Abbatiale au Printemps Bulletin de
liaison
n° 41
retour au sommaire
Mode d'emploi      Si photos miniatures, un "clic" sur les miniatures pour faire apparaître l'image originale.
Cliquez dans l'image pour revenir à la miniature.
 
 

Page de garde du bulletin de liaison
n° 41 - Septembre 2016
Sommaire :

1. Du Christ de la Belle Croix

2. Humidité et dégradations dans l'abbatiale

3. Fleurissement

4. Départ  de Mme ZAGARRIO

5. Il faut en parler

6. Informations

 

Le 18 avril 1949, lors de la restauration de l'oratoire de la Belle-Croix de Bouzonville, on remit à Nicolas Schwartz, curé, une feuille de papier portant  un texte manuscrit.

Le nettoyage a été réalisé par un peintre de Bouzonville, Monsieur Lenhof dont on retrouve le nom dans l'annuaire de 1938.

Le document trouvé est toujours dans les archives de la paroisse.
"Cette croix a été monté par moi Jean Mayer fils serrurier grande rue N° 54 a Bouzonville et Françoise Caroline Bourguignon son épouse étant présent le 12 septembre 1845 Cette chappelle a été monté aux frais de mon cousin André Daniel vicaire à Bouzonville.

Je promets que celui qui démontera un jour le Christ s'il vient me trouver lui payer une livre de serices a noel"

J'ai lhonneur devous saluer
Dans le livre des familles de Bouzonville, on trouve Jean Mayer, fils d'un serrurier, Jean Mayer, originaire de Rehlingen (D) et d'Angélique Mexal de Bouzonville. Il a un frère, Pierre, maître serrurier à Bouzonville et une sœur, Catherine.

Jean Mayer, né le 30 décembre 1813 a épousé le 29 janvier 1845 Françoise, Caroline Bourguignon née le 10 octobre 1814 d'un père percepteur et juge de paix et de Catherine Tailleur. On cite qu'une fille est du couple : Anne Angélique, née en 1846. Il n'y figure aucun prénom d'autre enfant. Il manque également les dates de décès ; la famille n'est probablement pas restée à Bouzonville.

Toujours est-il que le peintre restaurateur n'a pas pu recevoir de "serices" à Noël et encore moins voir M. Jean Mayer. On ne sait pas non plus si un autre message a été placé dans le corps du Christ...

On le saura à la Saint Glinglin...
Marie-Madeleine HECKLER




Dans notre bulletin n° 38 de janvier 2015 nous évoquions déjà le problème de l’humidité de la façade Nord de notre église abbatiale.

Depuis lors, aucune action n’a été entreprise pour remédier à cet état.


pilier De fait, la situation n’a fait qu’empirer, à tel point que cette humidité qui rongeait l’extérieur s’est maintenant invitée à l’intérieur de l’église ; avec des conséquences désastreuses au niveau du mur Nord et plus particulièrement sur le premier pilier de l’avant chœur de la Chapelle de la Vierge, rongé par cette humidité et le salpêtre qui s’y est installé, comme le montre les photos ci-contre.
Une partie du crépi du mur s’est déjà détaché et, si rien n’est entrepris de gros dégâts sont à prévoir.

Il est bien dommage que les travaux de restauration prévues au PAT 2 et qui devaient être réalisés en 2013 n’aient plus étaient mis en œuvres. Trois années plus tard, à cause de manques de subventions, ces travaux ne sont toujours pas réalisés et le bâtiment se dégrade un peu plus, de jour en jour, sans que l’on voit le début de travaux pourtant nécessaires.

Il est absolument indispensable que la Municipalité, propriétaire des lieux, prenne rapidement les mesures nécessaires à la sauvegarde de notre patrimoine.
crepi
contrefort mur
Les deux photos ci-dessus vous montrent l’étendu des dégâts sur la façade Nord de notre vénérable abbatiale.




Les façades de l’Espace Sainte-Croix sont parées de jardinières où le géranium est roi.
Cela demande un arrosage bihebdomadaire qui cette année a été l’œuvre du Vice-président de l’association, Jean-Claude MULLER que je remercie et félicite.

fleurs

Espace Ste Croix
Façade 1ère cour
et détail d’une fenêtre

fleurs
fleurs

Espace Ste Croix
Façade 2ème cour
et détail de 2 fenêtres

fleurs


Pour la Ville, des efforts restent à faire en ce qui concerne le décor et l’entretien de l’espace central autour de la fontaine.
C’est un challenge à relever pour l’année prochaine.
N’oublions pas que ce secteur de Bouzonville est le centre patrimonial touristique le plus visité et que chacun a le devoir de s’en occuper avec soin et fierté.

Le parterre au pied de l’abbatiale est un véritable décor.
Réalisé par les jardiniers de la Ville, il brille de mille couleurs. Un grand Bravo aux concepteurs et réalisateurs.

fleurs




Entrée à l’association en mars 2013, dans sa fonction de déléguée de la Maison de Retraite, Nadine a très rapidement assimilé son rôle de membre du comité de notre association en s’impliquant dans l’organisation et le fonctionnement des manifestations programmées par l’association.

Lors du départ de sœur Marguerite, supérieure de la Maison de Retraite, c’est Nadine qui prit définitivement la relève. Parfaitement adoptée au sein de l’association, elle partageait avec plaisir nos réunions et fêtes annuelles.

Elle était souriante, agréable et très serviable, acceptant toutes les tâches ; même celle de serveuse à la fête de la choucroute, accompagnée de son époux Angelo lui aussi toujours prêt à rendre service. C’était pour nous un couple important dans l’organigramme de l’association.

Cependant toutes les belles histoires ont une fin...

Un jour, en début d’année, ils ont décidé, sur un "coup de cœur" comme ils l’ont dit, de changer de région. Ils sont maintenant dans leur nouvelle région, au pays des oliviers, des cigales et de la lavande. Tous nos vœux les accompagnent.
nadine
Nadine et son époux, avec les membres
de l'association

Nadine a organisé son pot de départ le mardi 30 mai dernier dans la nouvelle salle à manger de la Maison saint Vincent.

Elle avait convié tous ses amis, collègues et supérieurs, le personnel et les résidents et bien sûr, les membres du comité de notre association.

À l’instar de Monsieur VINOT, directeur de la Maison de Retraite qui fit son éloge, tous les participants ont reconnu et souligné les qualités exceptionnelles de Nadine dans toutes ses activités.

Notre association, en remerciement et en gage de l’amitié qui nous unissait, lui a remis un cadeau.

Au revoir Nadine et bon vent...

Il faut en parler...


video Les organistes de la paroisse quand ils étaient au clavier se plaignaient depuis toujours de ne pas voir le prêtre à l’autel. Ils n’avaient effectivement aucun repère pour anticiper leurs interventions.

La chose est enfin solutionnée. Notre association a installé un système vidéo avec une caméra et un petit écran récepteur pour l’’organiste.
video




L’éclairage de nuit de l’abbatiale est un indéniable plus qui souligne la majesté de l’architecture et la met en valeur. Mais depuis que la Maison de Retraite a fait aménager le jardin intérieur et qu’elle a installé une protection grillagée de l’espace, les deux projecteurs qui éclairaient la façade Nord de l’abbatiale sont devenus inopérants. La façade est noire et c’est bien dommage !

Nous avons signalé le fait aux responsables techniques de la Ville il y a plus de six mois, mais l’information n’a pas été suivie d’effet.

En fait, il s’agit de déplacer les deux projecteurs et leurs câbles d’alimentation de quelques dizaines de mètres... Mais il faut laisser le temps au temps !



Le livre souvenir de notre association sera remis en vente lors des Journées du Patrimoine des 17 et 18 septembre prochains.

C’est un document qui retrace les actions faites pendant vingt ans sur les différentes parties importantes de l’édifice et de son mobilier. L’on y parle également du chemin de croix monumental et, de l’oratoire de la Belle-Croix. Dans chaque chapitre l’on retrouve une partie historique, la description des travaux entrepris et des documents avec de nombreuses photos.

Il sera vendu 20,00 euros, soit le prix coûtant, avec en cadeau l’adhésion pour un an à notre association.




Un certain nombre de nos fidèles adhérents n’ont pas encore acquitté leur adhésion pour cette année. Il est encore temps de la faire.

Vos adhésions seront bientôt notre seule ressource financière pour nous permettre d’effectuer des travaux. Nous n’avons aucune subvention d’un organisme quelconque.
Le don éventuel qui accompagne votre adhésion sera le bienvenu.

Par avance, acceptez notre gratitude.