Archives de catégorie : Actualités

Actualités



Dimanche des Rameaux – Homélie du Père Gérard ZAVADSKI, aumônier du MCR/VIE MONTANTE

Homélie du 05 avril 2020

DIMANCHE DES RAMEAUX ET DE LA PASSIION

Chers amis,

Voilà que nous allons fêter le dimanche des Rameaux et de la Passion du Christ, en pleine évolution du coronavirus, avec cette semaine, apparemment, une stabilisation des entrées en réanimation. Nous allons célébrer cette fête liturgique sans rameaux et avec parfois les reproches de nos proches qui disent : « Mais où est-il ton Dieu ? Pourquoi célébrer son entrée triomphale à Jérusalem alors que nous le trouvons absent chez nous ? »

Et nous pourrions rajouter la seconde partie du message de ce dimanche, la Passion, la mort de Jésus, qu’on peut voir « impuissant » entre les mains des hommes, le Sauveur prisonnier de la Croix.

Nous pouvons comprendre les interrogations de nos contemporains si nous ne voyons, comme eux, que la situation présente, immédiate de nos vies. Nous pouvons douter de notre Dieu si notre espérance ne s’appuie que sur l’immédiateté de la situation. Alors, nous sommes comme les Apôtres qui étaient désespérés au moment de la mort de Jésus et qui n’ont cru à ses paroles qu’au moment où Il s’est montré vivant, ressuscité à leurs yeux. Et pourtant ses amis l’avaient fréquenté pendant trois années ! Ils ont vu comment il guérissait, relevé, réintégré tous les rejetés de son époque… « Heureux ceux qui croient sans avoir vu ! »

Les rameaux de cette année que nous n’aurons pas, ces rameaux que nous élèverons pour saluer, honorer le Christ Jésus, ce seront nos mains que nous offrirons au Seigneur en lui disant « Hosanna, hosanna, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »

Oui, nous acclamerons notre Roi, Celui en qui nous mettons notre confiance, Celui qui nous sauve de la mort, Celui qui nous entraîne dans les bras du Père !

Cette semaine sainte s’ouvre donc par cette entrée triomphale de Jésus à Jérusalem. Et Jésus, pour une fois, accepte d’être fêté. La foule lui fait honneur, les malades accourent, les disciples sont aux anges et leur joie est communicative. De partout, on loue, on acclame Dieu, reconnaissant en Jésus son Envoyé et le fils de David promu roi.

Et pourtant, c’est la même foule qui, dans quelques jours, va laisser tomber Jésus. Le Christ l’avait annoncé plusieurs fois à ses disciples. Il n’est pas monté à Jérusalem pour ce triomphe mais pour réaliser son œuvre de rédemption par la croix.

C’est en effet la croix qui va nous révéler la véritable identité du Fils de Dieu. Sur le bois de la croix, Jésus n’est plus rien ? Ou plutôt si ! Il n’est plus qu’Amour !!!

La Croix nous révèle qu’il nous aime jusqu’au bout, qu’il nous fait le Don Total, absolu, définitif de lui-même.

Quelle est la raison profonde de la mort de Jésus ? Inutile de triturer les textes pour savoir s’il faut s’en prendre aux juifs ou aux romains. Le Christ est mort d’Amour.

S’il avait moins aimé, comme nous le faisons nous-mêmes, pour ne pas avoir d’histoires, il n’aurait pas mis sa vie en péril, il aurait flatté les prêtres, expliqué plus clairement à Pilate qu’il ne voulait pas prendre sa place. Oui, il avait trop aimé, il avait été trop bon.

Le Christ est mort d’Amour pour sauver l’homme de lui-même !

Le pape Benoît XVI a pu déclarer : « Je crois, et c’est vérifiable, que Dieu a fait irruption dans l’histoire d’une façon beaucoup plus douce que nous n’aurions aimé. Mais c’est ainsi qu’il répond à notre liberté. Et si nous souhaitons et approuvons que Dieu respecte notre liberté, nous devons respecter et aimer la douceur de ses mains. » Un peu plus loin, le pape dit très sincèrement : « C’est naturellement la question que moi aussi, comme vous je me pose : pourquoi Dieu reste-t-il aussi impuissant ? Pourquoi ne règne-t-il que de cette façon étrangement faible, et crucifié, comme quelqu’un qui a lui-même échoué ? Mais c’est manifestement ainsi qu’il veut régner, c’est la version divine du pouvoir. Et l’autre manière, qui consiste à forcer, imposer, user de violence, n’est manifestement pas celle de Dieu ». (J. Ratzinger (Benoit XVI) « Le sel de la terre » Ed. Flammarion. 1997, p. 213

La Croix nous révèle la miséricorde infinie du Père qui n’a pas hésité à nous donner son Fils. C’est cet Amour Sauveur qui définit Dieu. Ce qui demande, qu’à notre tour, nous vivions essentiellement d’amour pour Dieu et pour nos frères. « Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours » nous dit le prophète Isaïe dans la 1ère lecture.

C’est l’amour qui sauve, c’est la grande leçon de la Croix.

Nous qui sommes privés du rassemblement dominical dans nos paroisses, même si la télévision nous permet de vivre une communion spirituelle, nous vivons un jeûne eucharistique, nous ne pouvons participer au repas eucharistique. Prenons cela comme une chance car ce jeûne peut faire naître en nous une plus grande faim du Corps du Christ. Une fois les choses rentrées dans l’ordre, nous ne communierons sans doute plus comme avant. En attendant, découvrons de nouveaux chemins de vivre notre fidélité au Christ, le fait de lire les mêmes textes, de manger le même pain de la Parole, est une belle forme de communion spirituelle. Lorsque je prends des nouvelles des uns, des autres, lorsque j’encourage, j’aide, je suis en communion.

Avec la grâce de Dieu, notre carême qui s’achève, ce carême, un peu particulier, sera le nouveau départ d’une formidable aventure de foi où chaque fidèle communiera, en esprit et en vérité, au Christ et à ses frères en humanité.

La Semaine Sainte va culminer avec, bien sûr, la grande victoire sur la mort que constitue la Résurrection pascale ; on ne peut séparer la Croix de la Résurrection.

Nous vivrons donc cette fête des Rameaux dans l’Espérance, car Jésus nous a dit l’Amour du Père pour chacun de nous. Après la Croix, il y a la Résurrection. Voilà notre Espérance. Les Apôtres l’ont vue, ils y ont cru et l’ont transmise au monde.

Dans cette période de pandémie, où des pauvres manifestent en disant : » Laissez nous apporter du pain à nos enfants ! », dans cette période où des millions de personnes, africains, indiens, et tant d’autres… ne peuvent choisir qu’entre mourir de faim ou du virus, sans possibilités de se confiner, nous devons garder l’espérance d’un possible monde meilleur. L’après 1ère guerre mondiale a permis l’émancipation des femmes, elles qui ont assuré les travaux des champs, des usines, en l’absence des hommes partis au front. La 2e guerre mondiale a vu l’émergence de la sécurité sociale et des lois de protection sociale.

La Résurrection, plus forte que la mort, l’amour plus fort que la haine, la faiblesse aimante de Dieu plus forte que la puissance des rois de la terre, …. nous mettons notre confiance dans la Parole du Christ qui nous montre le chemin.

Pour finir sur une note d’humour, voilà une petite histoire vraie. C’est la réponse d’un prêtre à un ami qui ne se sentait pas assez digne de l’amour de Dieu et qui lui a répondu cela : « Contente-toi d’être l’âne qui a porté le Christ ! »

« Seigneur, en ce dimanche des Rameaux et de ta Passion, rappelle-nous que nous sommes aimés par Toi et que nous avons nous aussi à nous aimer. Que Ta Croix soit notre Force, pour avancer dans la vie en enfants de Lumière ». Amen

« Aux frontière de l’éternité et du temps se dresse le Christ ressuscité. Sa Résurrection donne sens à l’univers entier et à chacune de nos vies ».

Patriarche Athénagoras

Belle entrée dans cette Semaine Sainte

Prenez soin de vous et de vos proches

Abbé Gérard



Semaine sainte et Pâques sur les médias diocésains


En complément des réalisations locales de prêtres qui célèbrent des messes diffusées sur les réseaux sociaux (voir sur le site Messes Infos), voici les émissions diocésaines prévues sur RCF Jerico Moselle, ainsi que les diffusions des messes et offices durant la Semaine sainte et pour Pâques disponibles sur le site diocésain et la page Facebook.

Semaine Sainte

Du lundi au mercredi saint : La messe est diffusée sur RCF Jerico Moselle en direct à 11h du Grand Séminaire de Metz. Grand merci à la communauté du Séminaire qui assure pour nous ce service !

Jeudi saint : A 11h : émission Routes diocésaines, suivie à 11h30 de Midi Moselle.

A 18 h : L’office du jeudi saint célébré par Mgr Lagleize, Mgr Vuillemin et les deux vicaires généraux sera diffusé en direct de la chapelle Sainte-Glossinde de l’évêché sur RCF Jerico Moselle et sur la page Facebook du diocèse (@Catho.Metz). Cette diffusion vidéo sera reprise sur le site du diocèse de Metz (https://metz.catholique.fr  ). Après l’office, l’abbé Stéphane Jourdain proposera un plateau avec Mgr Lagleize, jusqu’au passage d’antenne sur le national avec une émission spéciale.

Vendredi saint : A 11h : émission Routes diocésaines, suivie à 11h30 de Midi Moselle.

A 15h : L’office du vendredi saint célébré par Mgr Lagleize, Mgr Vuillemin et les deux vicaires généraux sera diffusé en direct de la chapelle Sainte-Glossinde de l’évêché sur RCF Jerico Moselle et sur la page Facebook du diocèse (@Catho.Metz). Cette diffusion vidéo sera reprise sur le site du diocèse de Metz (https://metz.catholique.fr  ) et peut-être aussi par Mirabelle TV (sous réserve).

De 18h10 à 19h30 : sur RCF Jerico Moselle, un chemin de croix animé sera proposé, avec la participation de Mgr Lagleize avec des lecteurs et des intentions préparées par différents services diocésains. A 19h30, diffusion du Parole d’évêques spécial Pâques.

Samedi saint : 9h : Rediffusion du Parole d’évêques spécial Pâques.

RCF Jerico Moselle : Metz 102 / Moselle Est 101.3 /

Sarrebourg 91 / Saulnois 97.4 / Thionville 94

et sur internet : rcf.fr ou par l’appli RCF 

Fête de Pâques 

Dimanche de Pâques :

A 10h : Célébration de la messe de la Résurrection par Mgr Lagleize, Mgr Vuillemin et les deux vicaires généraux diffusée en direct de la chapelle Sainte-Glossinde de l’évêché sur RCF Jerico Moselle et sur la page Facebook du diocèse (@Catho.Metz). Cette diffusion vidéo sera reprise sur le site du diocèse de Metz (https://metz.catholique.fr  ).

Vers 11h30, dans la suite de la messe, une émission de louange sera proposée par des jeunes de Montigny-lès-Metzsur RCF Jerico Moselle pour aller jusqu’à midi, où sera diffusé la bénédiction Urbi et Orbi du pape François, en direct de Rome.

Lundi de Pâques et jours de l’octave.

Sur RCF Jerico Moselle, reprise du programme habituel – A 11h, messe en direct avec la communauté du Grand séminaire – A 11h30 : émission Routes diocésaines.

*****

Rappels : Vous pouvez nous adresser vos informations pour diffusion sur le site internet, vos initiatives et messes diffusées en direct sur les réseaux sociaux sur l’adresse communication@catholique-metz.fr

Vous pouvez adresser aussi vos intentions de prières sur onesime.metz@gmail.com ou par la page « paroisse virtuelle » sur le site du diocèse.



Célébrations de la Semaine sainte sur les différents médias

  • Dimanche des Rameaux

10h : messe des Rameaux (France Culture)

18h : messe des Rameaux (RCF)

10h : messe des Rameaux en direct de la grotte de Lourdes (KTO TV)

11h : messe des Rameaux en direct de Rome avec le pape (KTO TV)

11h : messe des Rameaux à Paris avec le P. Patrick Chauvet (France 2 – Jour du Seigneur)

18h30 : messe des Rameaux à Paris avec Mgr Aupetit (KTO TV)

  • Jeudi saint :

18h: Office du jeudi saint en direct de l’évêché de Metz (RCF Jerico Moselle + médias diocésains)

18h : Office du jeudi saint en direct de Rome avec le pape (KTO TV)

  • Vendredi saint

15h : Office du vendredi saint en direct de l’évêché de Metz (RCF Jerico Moselle + médias diocésains)

18h10 -19h30 : Chemin de croix animé (RCF Jerico Moselle)

18h : Office du vendredi saint en direct de Rome avec le pape (KTO TV)

21h : Chemin de croix au Colisée à Rome avec le pape (KTO TV)

  • Samedi saint

21h-23h : Veillée pascale en direct des studios de Lyon (RCF)

21h : Veillée pascale en direct de Paris avec Mgr Aupetit à St Germain l’Aux. (KTO TV)

  • Dimanche de Pâques

10h-12h : Messe de la Résurrectionen direct de l’évêché de Metz (RCF Jerico Moselle + médias diocésains),suivie d’une émission sur le thème de Pâques (RCF Jerico Moselle)

10h : Messe de Pâques (France Culture)

11h : Messe de la Résurrection en direct de Rome avec le pape (KTO TV)

11h : Messe de la Résurrection en direct de Paris avec Mgr de Moulins-Beaufort (France 2 – Jour du Seigneur)

12h-13h : Bénédiction Urbi & orbi (RCF, France 2 et KTO TV)

 

PRIÈRE POUR TEMPS D’ÉPIDÉMIE

PRIÈRE POUR TEMPS D’ÉPIDÉMIE

Notre Père,

nous demandons avec confiance

que cette épidémie soit maîtrisée rapidement.

Rends la santé aux personnes touchées,

et la paix aux endroits où elle s’est propagée.

Accueille les personnes

décédées de cette maladie,

réconforte leurs familles.

Fortifie et protège le personnel

de santé qui la combat,

inspire et bénis ceux

qui travaillent pour la contrôler.

Seigneur Jésus,

nous nous sentons impuissants

dans cette situation

d’urgence sanitaire internationale

mais nous avons confiance en toi.

Esprit Saint,

donne-nous de discerner

les appels qu’elle contient.

Marie, protège-nous,

continue de prendre soin de nous

et de nous conduire vers ton fils Jésus.

Amen.



Homélie du 5e dimanche de Carême – Père Bernard SCHER

5ème DIMANCHE DE C A R E M E

29/03/2020

Ces paroles du Seigneur Dieu au prophète Ezéchiel, combien nous voudrions qu’elles se réalisent pour nous aujourd’hui, en ces temps de confinements à cause du coronavirus !! Certainement qu’en ces temps difficiles, beaucoup, croyants et même non croyants, font des reproches à Dieu : « Pourquoi permets-tu cette catastrophe, ces milliers de morts innocentes ?…Si tu étais là !…. » Nous pouvons crier vers Dieu notre incompréhension, notre révolte, avec le psaume 129 : « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, écoute mon appel ! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière ! » Et nous espérons de tout cœur qu’il ne nous abandonnera pas ; si nous prions avec foi, il nous exaucera. Mais le prions-nous-le convenablement ? ?

Certains disent : « Si nous en sommes là, c’est parce que les gens ne croient plus, ne vont plus à l’église, ne prient plus….. » Je ne crois pas du tout que Dieu, notre Père nous punisse de cette façon-là. Je crois et je dirais plutôt les parole que Marthe adressait à Jésus : « Mais, je le sais : tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera ! » Demandons à Jésus qu’il nous exauce de cette façon-là.

Jésus est tout à fait humain : il aimait ses amis Lazare et ses sœurs ; devant la mort de son ami « Jésus, en voyant leur souffrance, fut bouleversé…et il se mit à pleurer… » Il ressent douloureusement la mort de son ami, mais à travers lui c’est la détresse, les souffrances de toute l’humanité qui le font souffrir aussi. Et il partage certainement nos inquiétudes avec nous, aujourd’hui. Nous pouvons nous poser la question : « Que sortira-t-il de positif de ce que nous vivons ? » Nous ne le savons pas mais je crois qu’il y aura du positif.

Par cet événement douloureux qu’il a vécu avec ses amis, Jésus a voulu raffermir la foi

.tout d’abord celle de ses disciples lorsqu’il leur disait : « Je me réjouis de n’avoir pas été là à cause de vous, pour que vous croyiez. »

.. Ensuite celle de Marthe et de Marie ; Marthe disait : « Oui, Seigneur, je le crois ; tu es le Christ, le Fils de Dieu »

..Et finalement la foi de beaucoup de juifs venus consoler les deux sœurs : « Ils avaient vu ce que Jésus avait fait et ils crurent en lui ! »

Par cette résurrection, Jésus nous adresse un message d’espérance ; en lui, c’est le Dieu des vivants qui se révèle au monde.

Comme s’adressa à Lazare, il nous demande à nous aussi, de sorti du tombeau de nos péchés, de nos égoïsmes, nos lâchetés et nos découragements ; enlevons toutes ces pierres qui nous séparent de Dieu et des autres. Le Seigneur nous demande d’être témoins de la vraie vie, de la liberté, de l’espérance.

Remplis de courage et d’espérance, parce que nous savons que nous ne sommes pas seul avançons, avec le Christ, sur nos routes quotidiennes vers sa RÉSURRECTION DE PÂQUES.

AMEN.

Une fenêtre spirituelle ouverte sur la Confiance et l’Espérance – Père Sébastien ROCH

Mi-carême, à l’occasion de la St Joseph, le père Sébastien ROCH veut apporter à tous un message de Confiance et d’Espérance en Jésus Christ, en la Résurrection, en ces temps difficiles où l’épidémie due au coronavirus covid19 fait rage. Que ces mots de soutien nous aident tous à retrouver courage, foi et Espérance.



INFOS COVID-19 Carême et temps pascal 2020

Faire face au développement de l’épidémie de Covid-19 :  Carême et temps pascal 2020

Chers paroissiens, chères paroissiennes,

Ce samedi 14 mars 2020, le Premier Ministre Édouard PHILIPPE a déclaré :

« Les lieux de culte resteront ouverts mais les rassemblements seront reportés ».

Notre Évêque auxiliaire, Monseigneur Jean-Pierre VUILLEMIN, nous demande de ne plus célébrer de messe à partir de ce dimanche 15 mars, et ce jusqu’à nouvel avis, dans l’ensemble des églises du diocèse de Metz et de suspendre toutes les activités catéchétiques et toutes les réunions pastorales.

Chaque jour, vos prêtres continueront de prier à vos intentions et pour le monde.

Selon la foi de l’Église, nous vous rappelons que l’impossibilité de nous rassembler physiquement n’empêche nullement une communion spirituelle. Pour vivre celle-ci, nous vous invitons, en famille ou avec quelques voisins, à méditer les lectures du dimanche, à suivre les offices religieux proposés par les radios ou chaînes télévisés et, bien sûr, à prier pour les malades et ceux et celles qui les soignent. Ainsi, en nous tournant vers le Seigneur, nous serons en communion les uns avec les autres.

Comme l’explique Mgr Aupetit, archevêque de Paris, « Les temps à venir nous sont ainsi donnés pour qu’en nous retirant dans le désert et dans ce jeûne imprévu et douloureux, nous puissions laisser grandir en nous le goût de l’amour du Seigneur ».

Concrètement, nous vous proposons plusieurs pistes pour vivre ce temps particulier :

  1. La prière :
  • Chaque matin, (ou autre moment de la journée) vous êtes invités à vous unir à tous ceux qui prient la prière du matin ou autres offices de la liturgie des heures (le bréviaire). Vous pouvez trouver cette prière sur le site aelf.org, ou encore via les applications « Liturgie » sur Iphone et iPad, ou «AELF » sur les téléphones Androïd. (à télécharger)
  • En lisant la parole de Dieu, et pourquoi pas en partageant, à travers des mails, SMS, messages électroniques, ce qui vous a touché dans cette lecture.

N’hésitez pas à la commenter ou à la partager à d’autres paroissiens.

  • Divers sites et applications existent pour soutenir notre prière. Click-to-Praypermet de s’unir aux intentions de prière du pape François, et de recevoir trois fois par jour de très courtes prières pour rester en lien avec le Seigneur. YouCat Daily propose chaque jour la lecture de l’Évangile du jour, accompagné d’un passage du Youcat, le catéchisme pour les jeunes publié par Benoît XVI, et d’une très courte méditation.
  • En vous unissant aux célébrations de prière retransmises par les médias. RCF Jerico Moselle (102 FM, ou rcf.fr) proposera chaque jour de la semaine, à partir de lundi, à 11h00, la messe présidée par un prêtre de notre diocèse, avec les intentions que vous pourrez envoyer à la radio. KTOdiffusera tous les jours les vêpres et la Messe de saint Germain l’Auxerrois à 17h45. Et il y a le dimanche la messe du Jour du Seigneur à 11h00 sur France 2, ainsi que sur France Culture à 10h00.
  1. L’attention au prochain, aux voisins, aux chrétiens de notre communauté
  • L’attention à nos voisins est aussi un acte de charité. Vous êtes encouragés à prendre des nouvelles de paroissiens qui seraient isolés, à leur envoyer un message ou à les appeler chaque jour, pour prendre des nouvelles, et partager avec eux quelques instants de votre journée. Des chaînes de SMS, des groupes WhatsApp ou autre peuvent facilement être montés pour faire vivre cette solidarité. Soyez inventifs…(les jeunes peuvent se révéler de très bon conseil pour ces démarches) !
  • Le jeûne :
  • Ce jeûne eucharistique imposé peut aussi nous inviter à revoir notre position sur le jeûne alimentaire ou d’un autre élément qui nous semble essentiel dans notre vie, afin de laisser plus de place à Dieu, pour affiner encore notre désir de le recevoir dans le pain de Vie.
  • C’est aussi l’occasion de s’unir physiquement et spirituellement à ceux qui sont privés de nourriture ou même de l’eucharistie régulière (le synode sur l’Amazonie nous a rappelé récemment ce que vivent les communautés catholiques de cette partie du monde).

Chers amis, prenant acte de la situation, nous cherchons à réorienter notre désir de Dieu par d’autres moyens… Nous le savons et le croyons, la Vie est toujours plus forte que la mort. Jésus, lui qui est le Chemin, la Vérité est la Vie, nous accompagne, nous soutient, nous guide.

À sa suite, entrons dans cette espérance : derrière la croix du Vendredi Saint, la joie de la Résurrection nous attend. À l’issue de la crise, plus rien ne sera pareil. Nous aurons inventé des nouvelles manières de vivre ensemble. Notre foi sera plus profonde et mieux partagée.

En vous assurant de notre prière pour chacune de vos familles.

Bon courage à tous et à toutes. Et soyons tous unis par cette chaîne de prière et de pensée mutuelles. Allons à Jésus par Marie et avec le soutien de tous nos amis du Ciel !

L’équipe pastorale