Archives de catégorie : Vie de l’Église



Belle initiative en cette année jubilaire de Josette Streitt

En cette année jubilaire 2020, avec trois de mes petits enfants  j’ai projeté une marche pèlerinage, à travers forêts et champs, vers la Cathédrale St Etienne de Metz.

Partis de Brettnach (ma paroisse), nous avons pris la direction de  Notre Dame de la réconciliation de Rémelfang. Après une petite  pause,  nous sommes passés par Freistroff  (petit coucou à une personne âgée), Eidling les Anzeling et Gomelange (paroisse de mes 3 petits enfants).

Ensuite  nous  avons continué vers Hestroff  – Piblange-Saint-Bernard – Villers Brettnach (pause à l’Abbaye), avec un petit détour à la chapelle de Rabas et à la fontaine de Charlemagne pour arriver à St Hubert.

Puis nous avons pris la direction de Vigy où nous avons visité l’église. Nous nous sommes rendus ensuite à Charly Oradour  pour évoquer le martyr des 39  habitants de ce village massacrés à Oradour sur Glane dans le Limousin le 10 juin 1944.

Après avoir passé à St Julien lès Metz,  nous sommes arrivés après 4 jours de  marche à la Cathédrale pour assister à la messe de 11h30. Là nous avons été accueillis par le Chanoine Didier Schweitzer pour la bénédiction à la crypte.

Nous avons fait de belles rencontres tout au long de ce projet qui nous tenait tant à cœur et un temps idéal pour la marche était aussi de la partie.

Par ce pèlerinage nous avons essayé de donner un témoignage de  Foi.

Josette STREIT et ses petits enfants : Lucie, Simon et Victor CHALTE

 



Messe de première communion à Bouzonville le 5/9/2020

Samedi 5 septembre 2020 en l’abbatiale Sainte Croix de Bouzonville dix jeunes ont fait leur première communion. La messe fut célébrée par le père Sébastien ROCH, archiprêtre. Espérons que ces jeunes continueront à approfondir leur foi en Jésus Christ au gré de leurs rencontres sur les chemins de la vie.

1e Communion
1e Communion
1e Communion
1e Communion
1e communion
1e Communion

Crédit photos : jean-marie WEBER



Hommage du 06 09

Aujourd’hui nous allons rendre hommage à Anne WELSCH décédée durant le confinement. Pas seulement la rappeler à notre mémoire mais prier pour elle et sa famille.

  • Le 30 mars Anne WELSCH née NENNIG est décédées à l’âge de 93 ans. Tous ceux qui la connaissent l’appelaient Annie. Son époux Jean nous a quitté en 2003. Ensemble ils ont eu 3 enfants puis 6 petits-enfants et 9 arrière-petits-enfants. Annie savait être simple et pétillante, discrète et volubile. Elle animait les repas de fête avec ses histoires drôles à chaque fois différentes. Annie était une « mamie tricoteuse de Bouzonville » depuis la création de l’association en 2007. Elle confectionnait des couvertures en patchwork destinées aux services pédiatrique des hôpitaux de Metz et Thionville afin de câliner les prématurés dans leurs couveuses. Elle était également attentive et bienveillante aux personnes qui l’entouraient. Nous prierons pour Annie et Jean et nous aurons une pensée pour toute la famille.


Hommages du 30 08

Aujourd’hui nous allons rendre hommage à 5 personnes décédées durant le confinement. Pas seulement les rappeler à notre mémoire mais prier pour eux et leurs familles.

  • Le 18 mars Christian SCHMITT est décédé à l’hôpital de Mercy. IL avait 63 ans. Il était ouvrier dans plusieurs entreprises et en dernier à TRW. Ses moments libres il les passait dans la forêt pour faire du bois. Christian aimé pêcher et passer du temps avec ses amis. N’ayant pas pu avoir d’enfant, il a porté son affection sur ses filleuls, neveux et nièces. Nous prierons pour lui, pour sa compagne Patricia ainsi que toute la famille.

 

  • Joseph PIGNON nous a quitté le 24 mars à l’âge de 65 ans. Je devrais plutôt dire Josy puisque c’est ainsi qu’on l’appelait familièrement. Il a fait sa carrière à Manoir Industrie dans les bureaux. À la retraite il s’est mis à cuisiner et il a aimé ça. Même lorsque son épouse Yolande fut à la retraite, il a continué à préparer le repas. Il aimait marcher et prendre des vacances en famille avec sa fille Céline et son petit-fils Nolan. Nous prierons pour Josy ainsi que toute la famille.

 

  • Le 1er avril Walter CHALTÉ s’est éteint à l’âge de 78 ans. Il était banquier dans les agences de Crédit Agricole de Hargarten-aux-mines et Creutzwald. Il avait de la prestance et savait créer des liens. Sûr de lui, il en imposait. Avec son épouse Marie, ils ont eu 2 enfants puis 3 petits enfants. Walter aimait ce qui touche à la nature, la chasse et le monde agricole. Il aimait aussi les bonnes tables. Nous prierons pour lui et sa famille.

 

  • Gaby VARNOUX née Gabrielle DAUENDORFFER nous a quitté le 2 avril à l’âge de 78 ans. Elle était bien connue à Bouzonville et dans les alentours en tant que gérante de la station essence. Elle aimait les gens, très avenante, elle allait vers eux avec son sourire éclatant et bienveillant. Gourmande, elle aimait la vie et son jardin fleuri. Nous prierons pour Gaby et pour son époux Charles qui nous a quitté en 1998. Nous aurons une pensée pour toute la famille.

 

  • Le 13 mai Dominique ENGELS est décédé subitement à Mondelange, il avait 54 ans. Il roulait les bus sur la ligne SNCF de Creutzwald à Thionville. Toujours prêt à rendre service au travail et à la maison, il était soucieux de la santé de son épouse. Lorsqu’il ne roulait pas, Dominique aimait marcher et passer du temps au téléphone avec son petit-fils Alexis. Il était simple, calme, responsable. Nous prierons pour lui, son épouse Nathalie, sa fille Sabrina, son petit-fils et toute la famille.


Hommage au Défunts du confinement

Durant le confinement, 26 personnes sont décédées sur nos 3 communautés de paroisse. Elles ont toutes eu un accompagnement au cimetière et parfois une prière à la chambre mortuaire. Mais seul un nombre restreint des membres de la famille a pu être présent pour accompagner leur défunt. C’est pourquoi l’équipe des prêtres a imaginé une solution pour permettre aux familles, aux amis, aux paroissiens de rendre hommage aux disparus dans leurs paroisses lors d’une messe dominicale.
Un tableau ci-dessous avec les dates et lieux des offices à été établi (les dimanches à 10h et les samedis à 18h30). il sera mis à jour suivant le souhait des familles

Hommages aux défunts du confinement word



Homélie du 16 DTO – Père Bernard SCHER

16ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

9.07.2020 « A »

La parabole que Jésus nous raconte aujourd’hui vient compléter ce qu’il nous disait dans l‘Évangile de dimanche dernier ; il nous explique que même dans la bonne terre l’ivraie peut croitre avec le bon grain.

Il faut bien reconnaitre que l’ivraie empoisonne notre vie de tous les jours ; les informations ne se privent pas de nous rapporter ce qui va mal dans le monde ; elles ne nous parlent en général que du négatif ! L’ivraie semble prendre le dessus dans l’actualité et empêche beaucoup de voir le positif et de réagir.

Au milieu de tout le mal qui nous envahit, il y a encore tant de germes d’espérance, le bon grain continu de lever, même au milieu de l’ivraie. Nous n’avons pas le droit de désespérer. Démêler le bon grain de l’ivraie n’est pas facile ; Dieu lui-même ne le fait pas ; il recourt à la patience qui, pour nous s’appelle ‘confiance’. La Bible et Jésus nous rappellent sans cesse que Dieu est un Bon Père pour tous les hommes, très patient : « Il fait pleuvoir sur les bons comme sur les méchants » A travers Jésus il se révèle comme un Dieu Miséricordieux : »Je ne te condamne pas ; va et ne pèche plus »- « Je ne suis pas venu pour les bien portants mais pour les malades » – « N’éteignez pas la mèche qui fume encore »…

La confiance, pour nous, est contraire à la fatalité. Faire confiance, c’est reconnaître que mon avenir n’est pas déterminé, qu’il dépend de moi qui donne, en partie, l’orientation à ma vie.

Faire confiance c’est vaincre la peur, c’est savoir que je ne suis pas seul, que je ne suis pas livré à moi-même ; je sais que je suis aimé par Quelqu’un qui veut mon bonheur. Avec ce Dieu-Père je peux atteindre le but de ma vie.

Jésus veut nous faire comprendre que, dans notre vie, nous faisons l’expérience du bien et du mal mêlés ; c’est vrai pour notre vie personnelle, mais aussi pour celles des autres ; telle personne, pleine de défauts à nos yeux, est parfois aussi capable de générosités extraordinaires. Telle autre, « bonne pratiquante » tous les dimanches, se permet les pires bassesses envers son entourage durant la semaine. Une fois de plus nous sommes invités à « ne pas juger à l’emporte-pièce », à ne pas voir que l’ivraie dans la vie des autres. Reconnaissons que notre vie aussi est entremêlée de bien et de mal. Essayons de vivre cette parole du Livre de la Sagesse : « Dieu juge avec indulgence et nous gouverne avec beaucoup de ménagement…Le juste doit être humain… » Pour son cœur de Père aucun homme n’est perdu irrémédiablement.

A partir de cette Eucharistie, voyons l’Esprit-Saint qui vient au secours de notre faiblesse (comme nous le dit St Paul), et, à la suite de Jésus-Christ, faisons confiance à notre Père qui nous aide à nous convertir. AMEN.



Inscriptions à la confirmation

En vue de votre inscription à la confirmation, veuillez télécharger et remplir le formulaire suivant (clic-droit puis selon votre navigateur : « enregistrer sous » ou « enregistrer la cible du lien »).

Formulaire d’inscription à la confirmation

Afin de nous permettre de mieux comptabiliser les inscriptions, faites nous faire parvenir le formulaire rempli (en pièce-jointe) à l’adresse mail suivante cteparstbenoit@gmail.com

N’oubliez pas pour autant de l’imprimer et de l’amener ainsi que les autres documents demandés pour la réunion du 4 septembre à 19h30 à l’espace Sainte Croix de Bouzonville.

Cordialement.