Archives par mot-clé : Sainte Trinité



LA SAINTE TRINITÉ – Homélie du Père Bernard SCHER

LA SAINTE T R I N I T É

16/06/2019 « C »

«  Il n’est pas bon que l’homme soit seul », dit Dieu lorsqu’il avait créé l’univers et Adam….et il lui donna comme compagne Eve ; il les créa ‘homme ET femme’

En général nous n’aimons pas être seul ; combien de personnes âgées se plaignent de la solitude ! Nous sommes fait pour vivre en société.

Dieu non plus ne vit pas seul. Aujourd’hui nous célébrons le Mystère de la SAINTE TRINITÉ : un seul Dieu en trois personnes, comme nous l’avons appris au catéchisme (sans rien comprendre d’ailleurs). Lorsque nous ne comprenons pas certaines choses nous disons simplement « C’est un mystère ». Sans vouloir tout expliquer essayons d’entre quelque peu dans ce grand mystère.

Parler de la Sainte Trinité, ce n’est pas facile ; d’ailleurs, dans l’Évangile, Jésus n’a jamais prononcé ce mot ‘Trinité’. Mais il a vécu, intimement lié à son Père et au Saint Esprit.

++ A l’origine de notre foi chrétienne il y a cet homme qui a vécu quelque part en Palestine, dans une famille toute simple du peuple juif ; il se dit « FILS DE DIEU » ; on le nomme « Messie, Sauveur…. » Sa vie publique, qui s’est arrêtée brutalement par sa mort sur la croix, a duré environ 3 ans, Mais on parle encore aujourd’hui de ses actes, on rappelle se parole et nous essayons de vivre de sa vie. Juif de religion et de culture, il nous a fait connaître

++ Dieu, son PERE et notre PERE, dont il nous a montré un visage, différent de celui, déformé par les nombreuses lois juives, inventées par les scribes et les pharisiens. Jésus nous conduit vers un Dieu vivant qui ne se laisse pas enfermer dans des lois, ni dans des pratiques religieuses, si belles soient-elles,un Dieu qui ne permet pas que l’on bafoue et méprise l’homme, sa créature, qui n’accepte pas que l’on tue en son nom. C’est un Dieu de MISÉRICORDE, un Père qui n’exclut personne de son Amour. Ce Père qu’il retrouve régulièrement dans un face à face amoureux, dans la prière, fait partie intégrante de sa vie. A Philippe qui lui demande de voir le Père, il dit : »Qui me voit voit le Père….Le Père et moi nous sommes un »

++ Avant de quitter ses apôtres pour retourner vers le Père, il leur présente une autre Force, car il sait bien que sans lui, ils sont faibles : « Je ne vous laisserai pas orphelins ; je vous enverrai L’ESPRIT SAINT. »Celui-ci vient sur eux le jour de la Pentecôte, comme un souffle, comme un feu ; il leur donne force et courage pour annoncer le message de Jésus jusqu’aux extrémités de la terre.

Ce même Esprit est encore avec nous aujourd’hui ; il nous aide à lutter ensemble pour la paix, la justice, l’accueil et le respect de tout homme. C’ets lui qui nous réunit, pour qu’ensemble nous vivions notre foi en Dieu et en l’Homme ; c’est lui qui nous précède sur nos routes humaines pour nous aider à transformer ensemble ce monde que Dieu nous a donné et que Jésus a sanctifié par sa mort sur la croix et sa Résurrection le jour de PÄQUES.

Frères et sœurs ! Chaque fois que nous faisons le signe de la croix, pensons à l’AMOUR qui relie ces trois personnes divines ; que les relations que nous vivons chaque jour, soient signes de cette unité familiale et de cet amour qui nous font vivre.

Baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, engendrés par la Sainte Trinité, qui nous fait vivre en chrétiens, soyons semeurs d’Amour ? de Paix, de Justice ; et ainsi, par nos actes et en vérité, soyons apôtres de la Bonne Nouvelle que Jésus nous a apportée,

au nom du père et du fils et du saint esprit AMEN.