Archives par mot-clé : noël



Homélie du jour de Noël – Père Bernard SCHER

N O Ë L 2019 « A »

Pour bien des gens NOËL c’est la fête des familles, les cadeaux, le réveillons, le sapin et parfois la crèche….Tout cela est très important parce que c’est signe de joie, de partage ; il y a aussi parfois la trêve de Noël, signe et annonce de Paix. Mais NOËL n’est pas que cela.

Il y a plusieurs milliers d’années les prophètes du Peuple Juif ont annoncé la venue du Messie, qui viendrait sauver son peuple et que l’on attendait depuis des siècles, avec impatience.

Et depuis plus de 2000 ans nous nous rappelons et nous fêtons sa venue à NOËL.

.. Oui, NOËL c’est Dieu qui choisit de se dire, de se communiquer sous les traits d’un bébé couché dans une crèche. Il vient chez nous, non pas comme un Roi tout-puissant et majestueux, comme l’attendaient les juifs, mais comme un petit enfant qui nait à l’étranger, dans la pauvreté, l’inconfort et l’anonymat. Le pape François nous dit : »La crèche parle de l’amour de Dieu, le Dieu qui s’est fait enfant pour nous dire combien il est proche de chaque être humain. » Il vient comme tous les bébés qui naissent à travers le monde et il leur ressemble à tous. Son entourage ? Joseph et Marie, des parents un peu perdus, loin de chez eux, des bergers pauvres qui n’ont pas tellement bonne réputation, et puis des étrangers venu de loin, d’on ne sait d’où.

.. NOËL, c’est Dieu qui se fait humain et surtout pauvre dans ce petit enfant qui, en grandissant, sera toujours du côté des petits, des malades, des pécheurs et de tous ceux et celles qui n’ont pas droit à la parole. En lui le Dieu-très-haut, très-grand, devient le Dieu-très-bas qui nous rejoint dans nos pauvretés humaines.

.. A NOËL Dieu se donne entièrement à tous les hommes : il fait partie de la terre des hommes.

.. NOËL nous aide à comprendre que ce petit bébé, devenu adulte a toujours porté une attention toute spéciale aux petits, spécialement aux enfants qu’il défendait : « Laissez venir à moi les enfants….Le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent… » Et ce Jésus s’assimilera aussi aux plus pauvres : »J’avais faim et vous m’avez donné à manger …..Vous m’avez accueilli »

Et pour nous ? Pour moi, en cette année 2019, NOËL c’est quoi ??

++ Fête de la PAIX, de la JOIE, de l’ESPÉRANCE, de l’AMOUR, de l’ACCUEIL… : OUI, dans la mesure où nous nous efforçons de vivre cela tous les jours de l’année, et non pas seulement en ces jours de fêtes.

++ Fête de la LUMIERE pour tous les hommes : oui, si nous essayons d’allumer des étoiles dans nos relations quotidiennes, si nous donnons des exemples de vie chrétienne authentiques

++ Fête de la VENUE sur notre terre chaque jour de l’Emmanuel, le Dieu-avec-nous :

Oui, car chaque NOËL nous renvoie à notre vie quotidienne. C’est nous qui créons NOËL chaque jour comme nous le chantons dans ce beau cantique : « C’est Noël chaque fois qu’on essuie une larme dans les yeux d’un enfant, chaque foie qu’on ouvre ses mains pour partager, chaque fois qu’on force la misère à reculer plus loin…. »

++ NOËL c’est la fête de l’ESPÉRANCE : dans nos peurs, nos souffrances et nos inquiétudes, qui ne manquent pas actuellement, Dieu nus dit aussi, comme l’ange l’a dit aux bergers : »Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple…Un Sauveur qui est le Christ vous est né ! »

Regardons autour de nous et voyons les signes d’accueils, de partages qui se vivent encore aujourd’hui :

  • Des enfants de l’ACE partagent en équipe tout ce qu’ils font pour accueillir Jésus à travers les autres, leur famille, leurs amis. Ils prennent le temps pour partager leur joie avec eux.

  • De nombreuses personnes se réunissent régulièrement pour partager leur vie de chrétiens et vivre la Bonne Nouvelle

  • Des associations et des personnes luttent contre l’exclusion des plus pauvres, contre les inégalités (nous vivons cela fortement dans notre pays aujourd’hui) – Il y en a qui se mettent ensemble pour rejoindre les personnes dans leurs diversités sociales, culturelles, religieuses.

Comme les bergers, nous sommes témoins de la Bonne Nouvelle qui nous dit que Jésus, né à NOËL, est aujourd’hui encore actif dans notre monde.

NON, Jésus, l’EMMANUEL, le DIEU-AVEC-NOUS ne sous abandonne pas !

HEUREUSES ET SAINTES FETES DE N O Ë L A VOUS ET A TOUS LES VÔTRES.

ATTENDRE, SANS DÉSESPÉRER – Père Jean-Louis BARTHELMÉ

Le temps de l’Avent nous invite à une patiente espérance : attendre Celui qui vient (c’est le sens du mot Avent ou Adventus : Venue du Sauveur), non pas de façon hasardeuse ou passive, mais dans la posture du veilleur qui sait garder la lumière de la foi allumée, qui a le souci de préparer, comme Jean Le Baptiste, les chemins du Seigneur : abaisser les montagnes d’orgueil et d’égoïsme, rendre droit les sentiers tortueux de la corruption et de la démagogie, combler les ravins de la discorde, des conflits et des guerres…